Skip to content

Hommage Luc Ferrari

Hommage à Luc Ferrari

présenté par Irvic D’Olivier en compagnie de Brunhild Ferrari, Fabrizio Terranova et Chantal Dumas

« Vous faites quoi comme métier? Je suis compositeur. Et ça se passe comment? Je suis couché en travers de la vie et la vie me traverse, comme tout le monde. » (Autobiographie n°14) Luc Ferrari, créateur de presque rien et de petites enfilades, hétéroclites et composites, étudie les accidents et les sons tendus, tautologue, promeneur musical, surimpressioniste, cinéaste pour les oreilles, danseur organique à têtes multiples, chanteur pour le corps.
Site sur Luc Ferrari
A écouter sur SilenceRadio.org

lucdetrame150dpi.jpg

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

jeudi 25/10 – 20:00


présentation par Brunhild Ferrari (1’50 ») [download]

‘Tautologos III’, 1969
Durant l’été 2005, Luc Ferrari enregistre ‘Tautologos III’ , une partition ancienne basée sur trois instructions : 1) Chaque musicien choisit un cycle composé d’un objet sonore, d’une durée et d’un silence et le répète. 2) Dans l’agencement des cycles qui se fait par enregistrements successifs, les rencontres peuvent inciter les musiciens à changer leur motif original. 3) Il n’y en a pas. Le tout sera enregistré plusieurs fois de suite, en couches, et à l’appui d’une bande magnétique comportant les sons les plus ridicules qui soient, pour faire grossir la masse sonore de cette pièce pour rien. Un peu plus d’un mois après cette expérimentation, Luc Ferrari décède. Ce fut donc son dernier jeu.

Tautologos (22’19 ») [download]
Interprété par Jean-Philippe Collard-Neven (piano) et Vincent Royer (alto), CD édité par Sub Rosa.
Site de Sub Rosa
Site de Collard-Neven
Répétition avec Luc Ferrari à écouter sur SilenceRadio.org

Presque rien 4 – ‘La remontée du village’, 1990-1998, 16′
Sons mémorisés, réalisé au studio post-billig.
« J’ai toujours hésité avant de faire circuler un Presque rien. Par exemple le premier a mis deux années avant de sortir de sa cachette et ça a continué ainsi. Et pour le quatrième, il a fallu neuf années d’hésitation. Mais le voilà. Peut-être c’est parce que c’est un vrai faux presque rien où la réalité et le mensonge sont mêlés. Il s’agit de la remontée du vieux de Vintimille. » Luc Ferrari

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

vendredi 26/10 – 14:00


Introduction (5’33 ») [download]

‘Les arythmiques’, un inédit de Luc Ferrari, 2003


Les arythmiques (40’20 ») [download]
« Le matin du 29 mai 2003 quand je me suis réveillé je ne pouvais plus respirer. On m’a transporté aux urgences et là on m’a dit que j’avais une arythmie cardiaque. Ils m’ont fait un électrocardiogramme et ils me l’ont montré. J’ai trouvé que les arythmies n’étaient pas très intéressantes que je pouvais faire mieux. C’est à ce moment-là que j’ai décidé de faire une composition électroacoustique qui s’appellerait Les Arythmiques… »


Entretien avec Chantal Dumas par Irvic D’Olivier (16’28 ») [download]

‘Riding Along With Ferrari’ de Chantal Dumas, 2006

Riding Along With Ferrari (34′) [download]
L’expérience du voyage n’est pas uniquement une question de déplacement géographique. C’est en fait un changement de position de l’esprit plus que tout autre chose. Dans ce sens, la pièce qui est un hommage au compositeur français décédé en 2005 fonctionne comme un parcours dans l’œuvre de Ferrari à partir d’enregistrements de bruits de voiture reliant les paysages sonores de Ferrari.
Voir biographie de Chantal Dumas
A écouter sur SilenceRadio.org


Fin de l’hommage à Luc Ferrari (12’24 ») [download]

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Projections de films à Bozar

affichea3ferrari.jpg

Le 24 octobre à 20h : Luc Ferrari face à sa tautologie de Guy Marc Hinant et Dominique Lohlé, 2007, 52′. En présence de Brunhild Ferrari et des auteurs.
Le 28 octobre, dès 16h : Les Grandes Répétitions (1965-1966). Projection des cinq films mythiques réalisés par Luc Ferrari et Gérard Patris sur Cecil Taylor, Olivier Messiaen, Edgar Varèse, Karlheinz Stockhausen et Hermann Scherchen.
Infos: www.bozar.be