Skip to content

25/10 jeudi

Ouverture de Radiophonic 2007

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

18:00 – You are far from us, performance et installation d’Anna Friz (CA)

Cette installation performative de sons mixés en direct sur mini-récepteurs radio prend pour point de départ le mythe aux origines de la radio qui prédisait la possibilité d’une relation avec les esprits extra-terrestres et posthumes. Cette croyance est mise en relation avec le contenu actuel de la radio qui nous bombarde d’information sur le nombre de morts, à chaque instant dans le monde. Plutôt que de raviver le rêve de communication avec l’invisible, Anna Friz propose de donner corps et voix à ce qui peut manquer dans notre communication avec le vivant. Les sons presque inaudibles de respiration sont mis en tension avec des paroles, de l’accordéon, du theremine, de l’harmonica, la radio, le téléphone.
Voir biographie d’Anna Friz
A écouter sur SilenceRadio.org

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

20:00 – Hommage à Luc Ferrari (FR), en collaboration avec Brunhild Ferrari et Fabrizio Terranova
(en savoir plus sur Hommage à Luc Ferrari)


présentation par Brunhild Ferrari (1’50 ») [download]

Tautologos III, 1969, 21’ : Durant l’été 2005, Luc Ferrari enregistre Tautologos III , une partition ancienne basée sur trois instructions : 1) Chaque musicien choisit un cycle composé d’un objet sonore, d’une durée et d’un silence et le répète. 2) Dans l’agencement des cycles qui se fait par enregistrements successifs, les rencontres peuvent inciter les musiciens à changer leur motif original. 3) Il n’y en a pas. Le tout sera enregistré plusieurs fois de suite, en couches, et à l’appui d’une bande magnétique comportant les sons les plus ridicules qui soient, pour faire grossir la masse sonore de cette pièce pour rien. Un peu plus d’un mois après cette expérimentation, Luc Ferrari décède. Ce fut donc son dernier jeu.


Tautologos (22’19 ») [download]
Interprété par Jean-Philippe Collard-Neven (piano) et Vincent Royer (alto), CD édité par Sub Rosa.
Site de Sub Rosa
Site de Collard-Neven
A écouter sur SilenceRadio.org

Presque rien 4 – ‘La remontée du village’, 1990-1998, 16′
Sons mémorisés, réalisé au studio post-billig.
« J’ai toujours hésité avant de faire circuler un Presque rien. Par exemple le premier a mis deux années avant de sortir de sa cachette et ça a continué ainsi. Et pour le quatrième, il a fallu neuf années d’hésitation. Mais le voilà. Peut-être c’est parce que c’est un vrai faux presque rien où la réalité et le mensonge sont mêlés. Il s’agit de la remontée du vieux de Vintimille. » Luc Ferrari

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

21:00 – La femme sans visage, dramatique radio réalisée en direct de Clément Laloy (BE)

Musique : Christophe Piette. Voix : Roberta Miss, Nathalie Rjewsky, Regina Roher, Marie Bos
La femme sans visage est un rêve. Les personnages n’ont pas de visage. Ils ne sont plus que voix, et les voix des personnages déclinent un même texte, une même musique, un même fantasme. La sensualité des voix est étrange parce qu’elle renvoie à la mort. L’auditeur est dans une sorte de demi-sommeil : il écoute les voix des quatre comédiennes qui se partagent le texte pour ne former qu’un personnage, dans quatre langues.
Voir biographie de Clément Laloy
Voir site de Clément Laloy

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

21:54 – Entretien avec Dinah Bird et Jean-Philippe Renoult
animé par Irvic D’Olivier

Entretien avec Dinah Bird et Jean-Philippe Renoult (5’19 ») [download]

22:00 – Radio Three and a Half, performance de DinahBird (GB)


Radio Three and a Half (25’16 ») [download]

Inspirée de Radio Naked de Cristof Migone, cette performance se présente comme une méta-radio larguée dans l’océan international des ondes, une radio dans une radio, composée de fragments de sons, des voix fantômes, de vieilles actualités, de speakerines perdues, de micros sans hôtes, de scripts sans fin, de musiques hors champ, et de field recordings sans territoire. Cette mise en abîme de la radio et des pratiques créatives qui lui sont associées renoue avec des instincts radiophoniques perdus : les cut-up, l’écriture automatique…
Voir biographie de l’artiste
A écouter sur SilenceRadio.org

22:30 – My name is Propecia, performance de Jean-Philippe Renoult (FR)


My name is Propecia (37’47 ») [download]

Partant de la contamination comme instrument poétique et du constat que nous sommes envahis de “pourriels? dans nos boîtes mails, Renoult collecte les spams dont nous sommes victimes comme d’une contagion ordinaire. Par la qualité poétique de leur titre (prudish adore, slippery corolate, psychotic jersey cow, crystallize discourse, …) basé sur des associations de mots dignes des meilleurs Cadavres Exquis surréalistes, ces messages sont capables de résister aux machines anti-spams. Ils seront chuchotés et fredonnés par Valérie Vivancos et Dinahbird pour se fondre en drones hypnotiques dans une instrumentation électronique minimaliste.
Voir site de l’artiste
– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

23:00 – Narrative Half-Life, performance de Jay Needham (US)


Narrative Half-Life (38’54 ») [download]

Needham compose un docu-fiction en direct à partir d’enregistrements relatifs à la création de la bombe d’Hiroshima à laquelle sa famille a participé et de sons pris sur le site de l’essai nucléaire aujourd’hui. Les enregistrements radio d’époque ont été réalisés, le jour où la bombe a explosé, par le grand-père de l’artiste qui a également collecté des enregistrements de poèmes et de jazz réalisés par les employés du projet Manhattan sur le site nucléaire. La toxicité se devine aussi dans les sons du vent du désert, du train, de la station de recyclage des débris que Needham a enregistré sur le site B, aujourd’hui abandonné et interdit au public.
Voir biographie de l’artiste

laptop.jpg